São Paulo /Rio de Janeiro

Réveil matinal à 6h pour se préparer à prendre des taxis (On est six avec chacun une grosse valise, donc on a du prendre 2 taxis) pour aller à l’aéroport GRU de São Paulo. Un vol pour Rio nous attend à 10 :15. Arrivés à l’aéroport, Check-in sur les bornes d’enregistrement, dépôt des bagages et petit-déjeuner dans l’un des cafés de l’aéroport, l’occasion aussi de vivre l’un des premiers accrochages avec Wafa et Olfa qui n’ont pas aimé le choix de l’endroit pour prendre le café.A 10h30, on embarque finalement pour Rio. Je prends le siège 13D, juste à coté de Tarek et Hatem. Mehdi A. était déjà arrivé à 8h à Rio depuis Paris et nous avait demandé de nous retrouver directement à l’appartement qu’on avait loué. On atterrit finalement à Rio à midi à l’aéroport Santos Dumont. Le temps est estival, la température avoisine les 35° et le ciel est bleu sans un soupçon de nuage. La brise marine de l’océan Atlantique se fait ressentir et fait rafraîchir l’atmosphère. Bref, un temps parfait pour profiter de la plage et des délices tant attendus de la ville au Corcovado.On arrive à l’appartement à 13h. Chaleureuses retrouvailles avec Mehdi A. (Certains d’entre nous ne l’avaient pas croisé depuis un bon moment). On prend le déjeuner dans un super restaurant du quartier de Leblon (non loin de l’appartement qu’on avait loué) qui proposait un service de buffet de spécialités culinaires Brésiliennes et on se pose juste après sur l’une des plages d’Ipanema. Le spectacle qui s’offre à nous est à la hauteur des attentes (du moins de la gente masculine), femmes aux fesses fermes rebondies, bikinis Brésiliens, corps de rêve, parties de beach-volley, vendeurs ambulants qui te proposent toutes sortes de trucs et même de la bière glacée…La mer cependant est agitée avec d’énormes vagues qui ne permettent pas de profiter vraiment de la baignade (On piquera une tête quand même, rien que pour le baptême du feu).On passe toute l’après-midi à la plage et on décide de rentrer vers le coup de 18h pour prendre une douche (à tour de rôle), boire quelques bières et échanger nos impressions et autres histoires arrivées à chacun. Pour le programme de la soirée, on décide d’aller au quartier animé de Lapa * et on se pose au bar « Casa de boa », situé sur une avenue très animée jonchée de bars à spectacle et de cafés culturels (Av. Mem de Sà). Au bar, une troupe joue de la musique Brésilienne rythmée, des filles se déhanchent et d’autres dragueurs usent de tous leurs charmes pour draguer les quelques filles solitaires venues danser et goûter aux délices de la nuit Carioca. Pour nous autres mecs Tunisiens, la barrière de la langue fera en sorte qu’on s’en tiendra à quelques clins d’œil et ne pas oser aller plus loin. Il faut dire qu’ici la majeur partie des Cariocas ne parlent ou très peu l’anglais.Vers 1h du matin, on rentre tous à la maison pour profiter d’une bonne nuit de sommeil car une journée fort-chargée nous attend le lendemain. La première journée à Rio a été très belle et nous a permis de vivre une totale immersion dans le rythme de vie de cette belle ville, qui finalement ne faut pas à sa réputation.

Categories: Brésil

0 Comments

Et toi? T'en penses quoi?